L' ATTERRISSAGE


Révisons un peu les atterrissages.

 Pour les débutants, je conseil avant de vouloir atterrir, de faire une approche complète sans poser l'avion.
Pour cela, effectuez un beau rectangle.
Un beau rectangle c'est
- longer la forêt parallèlement à la piste (réduire les gaz de moitié)
- puis premier virage de 90° vers la piste ,
- puis deuxième virage 90° alignement dans l'axe de piste,
- ensuite passage au-dessus de la piste et bien dans l'axe.
- En bout de piste refaire un virage 90° vers la forêt,
- puis encore un virage 90° pour se retrouver parallèle à la piste.



Cette exercice doit être fait et refait. Les lignes doivent être droites et parallèles à l'axe ou à la piste.





Les virages sont 2x90° et NON 1x180. Un virage à 180° fait chuter l'avion et donc augmente sa vitesse.



A la sortie du virage à 180°, l'avion remonte à cause de cette prise de vitesse. Vous vous retrouvez alors plus ou moins au-dessus de la piste, mais la hauteur n'est plus bonne et la vitesse trop élevée.
N'ESSAYEZ PAS DE RECTIFIER. IL FAUT IMPÉRATIVEMENT REMETTRE LES GAZ et recommencer la phase d'approche.

Voici donc la meilleure façon de réussir son atterrissage.
En pratique, le vent ou le stresse peuvent également modifier la trajectoire de votre modèle, même si vous suivez la phase d'approche à la lettre.
Si vous n'êtes pas dans l'axe de piste après le dernier virage à 90°, trop rapide ou trop haut, remettez les gaz sans hésiter.




L'atterrissage :

 [1] laissez l'avion descendre doucement.
 [2] Le nez de l'avion ne doit pas être trop bas et surtout pas en haut.
 [3] Ne laissez pas l'avion toucher le sol nez en-bas. Tirez légèrement le manche de profondeur avant de toucher le sol pour arrondir l'atterrissage mais ne levez pas le nez de l'avion, sinon...
 [4] Atterrissage




17/09/2009

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 53 autres membres